TOGO en Bref

 

APERÇU  HISTORIQUE

Le  Togo tire son nom de Togo,  actuellement Togoville. Togoville est la localité  dont le chef traditionnel  M’lapa  3 signa les  4 et 5 juillet 1884 avec l’émissaire allemand, le traité de protectorat allemand. Ce  traité fut signé à Baguida, localité situé à 13 km de Lomé.

Superficie de 56600 km2

      Population 5.000.000 d’habitant. Ce chiffre a évolué à 6.191.155 habitants dont 3.009.095 hommes (48,6%) et 3.182.060 Femmes (51,4%) depuis le 4ème Recensement Général de la Population et de l’Habitat dernier en Novembre 2010. La population résidente du Togo a donc plus que doublé en 29 ans, passant de 2.719.567 habitants en Novembre 1981 à 6.191.155 habitants en Novembre 2010 selon les résultats définitifs du 4ème RGPH.

     Sa capitale est Lomé.

Indépendant depuis le 27 avril 1960 après les périodes d’administration allemande puis française, le Togo  est le seul pays au monde dont la capitale Lomé se situe  sur une frontière.

GÉOGRAPHIE

Le Togo est limité au Nord par le Burkina-Faso, au Sud par l’Océan Atlantique, a l’est par la République du  Benin  et à l’Ouest par le Ghana.

Le Togo est compris entre les 6˚ et 11˚  latitudes Nord et les 0˚ et 2˚  longitudes Est du méridien de Greenwich. Le Togo est traversé du sud-ouest au nord-est par une longue chaîne de montagnes et de plateaux qui s’alternent. Le principal sommet  est le mont Agou, avec une altitude de 986 mètres.

CLIMAT

Le Togo jouit d’un climat Tropical. Il subit l’influence de la mousson qui apporte la pluie et de l’harmattan qui engendre la sécheresse. Les  températures varient généralement entrent 20°C et 34°C. Le bain de soleil est toujours au rendez-vous.

LES TRADITIONS

LE FOLKLORE

Région maritime

Aného, capitale du peuple guen possède l’un des folklores qu’on ne trouve nulle part ailleurs :Adjogbo, gbékon sont deux danses classées au second rang lors du premier  festival mondial des arts nègres à Dakar. Le pays guen recèle de nombreuses autres danses que vous pourrez  goûter sur place.

Région des plateaux

 Elle comprend les ewé. A leur niveau on a des danses comme : Adéwu qui est la danse des chasseurs, et Akpessé qui est une danse de réjouissance populaire au rythme chaud et gai accessible à tous.

Cette région n’échappe pas à la mosaïque des groupes ethniques : les Akposso, les  Akébu capables de vous tenir en haleine sous le charme de leur chanson. A Atakpamé on a la danse tchébé exécutée sur des échasses parfois hautes de cinq mètres.

Région centrale

C’est la région principale des Kotocoli et des bassar. C’est des peuples charmants. La danse principale est le Lithophone et est exécuté sur des claviers de  pierres. Il y a aussi le Lawa, danse de réjouissance populaire fort belle.

Région de la Savane et de la Kara

En pays kabyè comme chez les Losso et les Moba, vous aurez la chance de voir des danses restées intactes : la danse  Idjombé de Kpagouda , la danse Kpatcha à Kétao, la danse Haby, la danse des kondi à Dapaong.

ARTISANAT

Il est caractérisé par le tissage, la céramique,  la poterie,  la vannerie,  la sculpture,  la pyrogravure, le  batik. Les artisans togolais utilisent des matériaux locaux simples tels que bois, fibre, argile, peau,…pour produire des objets d’arts authentiques et de grandes valeurs.


RIEN N'EST PLUS PASSIONNANT QUE DE DECOUVRIR LE TOGO  PAR AJH (ASSOCIATION DES JEUNES HUMANITAIRES)