Camps Chantiers : c’est quoi ?

 

Informations générales

Un camp chantier international est une forme particulière de rendre un service volontaire ou humanitaire se présentant sous forme d’un camp de solidarité. A la tête se trouve un responsable appelé « animateur » qui représente l’autorité de l’ASSOCIATION DES JEUNES HUMANITAIRES sur le camp. Toute remarque ou réclamation doivent être formulées envers lui. Cette mission appelée camp chantier international est souvent réalisable pendant les périodes d’été et d’hiver, suivant un calendrier de nos différentes missions humanitaires réparties selon un panorama des besoins locaux.

 

DEROULEMENT ET HEBERGEMENT

Pour le bon déroulement du chantier, nous réalisons un travail d’utilité collective qu’à promouvoir les échanges interculturels,. Ainsi, les chantiers se dérouleront en semaine et le week-end sera consacré à la pratique d’activité de loisirs et de découverte.
Sur les camps chantiers, les volontaires sont logés en groupe dans les bâtiments (écoles, centres de jeunes, maisons…). ASSOCIATION DES JEUNES HUMANITAIRES peut offrir le logement à Lomé à des volontaires qui veulent rester quelques jours avant et après les chantiers.
Les week-ends sont consacrés aux excursions en groupe.

 

CONDITIONS DE PARTICIPATION AU CHANTIER

- Age : 18 ans au minimum (moins de 18 ans, s'accompagner d'une autorisation parentale)
- Langues : minimum de Français et Anglais
- Connaissance du lieu : Il est aussi essentiel avant de partir, d’avoir un bon aperçu de l’endroit où (TOGO) l’on va se rendre. Une connaissance préalable de la langue, de l’histoire, de la culture, des gens, de la politique, etc. améliorera sans aucun doute votre voyage. Les agences de tourisme locales pourront vous donner des informations, de la documentation et de la carte sur le pays.

 

Qu’est ce qu’un camp chantier ?

Un chantier, c'est deux à trois semaines pendant lesquelles les filles et garçons dès 18 ans (les mineurs à partir de 17 ans doivent fournir une autorisation parentale) participent bénévolement à la réalisation d'un projet local. Les travaux, variables d'un chantier à l'autre, sont à la portée de tous, car aucune compétence n'est demandée.

Un chantier est donc une occasion de donner un coup de main une vie de groupe intensive une expérience de travail à l’étranger, une rencontre de gens de différents horizons, une façon d’apprendre autrement, de découvrir des pays.

Le chantier c'est aussi tout un travail d'équipe, où une prise de responsabilité. Un chantier, c'est prendre au sein d'un groupe une part active dans une création collective utile à la communauté. C'est aussi acquérir un savoir faire en compagnie de bénévoles de tout horizons, de toutes nationalités, c'est le goût de le bien faire, ce sont des échanges, des rencontres, de la bonne humeur et, sans aucun doute, une expérience inoubliable. Un camp chantier international est une forme particulière de rendre un  service volontaire ou humanitaire se présentant sous forme d’un camp de rencontre de solidarité internationale.

Ainsi les camps chantiers sont constitués des volontaires, bénévoles nationaux ou locaux et internationaux ou expatriés (étrangers) et qui sont sous la direction d’une personne appelée animateur ou animatrice sous la supervision de l’autorité de Sourire du Monde sur le camp.

Cette mission ou camp chantier international permet aux volontaires de rencontrer des gens de nationalités différentes pour un contact utile aux communautés locales comme aux volontaires togolais et étrangers.

En résumé, un camp chantier permet :

-          l’unité d’un groupe d'individus qui désirent travailler volontairement pour une communauté de leur pays ou étrangère;

-          Le dialogue interculturel, les échanges d'expériences et d'idées entre des personnes venant de pays, de cultures ou de religions différentes;

-          La contribution à la réalisation de projet dont la communauté locale est bénéficiaire;

-          L'apprentissage technique des participants, par exemple, menuiserie, techniques de restauration, d’art, secourisme…

-          Le voyage et la découverte d’autres populations et ses cultures.

Organisation des camps chantiers par Sourire du Monde

L’organisation est en deux (02) phases : l’une qui consiste à travailler 30 heures par semaine et le suivi d’un programme ou un emploi de temps type journalier que voici :

05 h 30                   :     Réveil équipe de cuisine
06 h 30                   :     Réveil Général
06 h 30 - 07 h 30   :      Corvées
07 h 30 - 07 h 50   :      Petit déjeuner
08 h 00 - 12 h 00   :      Travail sur le chantier
12 h 00 -13 h 00   :       Déjeuner + lecture du rapport de la journée précédente  

13 h 00 - 14 h 30   :       Repos (sieste)
15 h 00 - 17 h 00   :       Loisirs éducatifs aux enfants, ballades …
18 h 00 - 19 h 00   :       Corvées
19 h 15 - 20 h 00   :       Dîner
20 h40-22 h 15  :      Débats ou Causeries sur les réalités africaines, chants  et danses au son du  djembé ou visite

23 h 00                  :      Heure du silence sur le chantier.

Les week-ends sont consacrés aux excursions en groupe

 

Les tâches quotidiennes : achats, cuisine, vaisselle etc. sont faites à tour de rôle par les petites équipes formées à cet effet. Le groupe est scindé en 4 équipes A, B, C et D.

Voici le tableau de fonctionnement des corvées :

Jour / Tache

Cuisine

Ménage

Vaisselle

Eau

Lundi

A

B

C

D

Mardi

B

C

D

A

Mercredi

C

D

A

B

Jeudi

D

A

B

C

Vendredi

A

B

C

D

 

A - L’équipe de cuisine a pour tâche de préparer le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner pour le groupe durant la journée. 

B - L’équipe de ménage se doit de débarrasser la table après le repas, mettre au propre la cuisine et les sanitaires et balayer le réfectoire (salon). Mais le balayage des dortoirs est propre à chaque membre occupant.

C - L’équipe de vaisselle lave les plats et les ustensiles de cuisine après chaque repas.

D - Donc l’équipe de corvée d’eau doit chercher de l’eau dans un puits à côté ou un peu plus loin pour la boisson, pour la cuisine et pour la vaisselle. La plupart des maisons ne disposent pas de pompe ou de forage en leur sein. 

 

Inscription et participation aux chantiers

Il est important que chaque participant paie ses frais d’inscriptions fixés à 30 euros qui servent à :

-          La nourriture : le repas du soir de l’arrivée du volontaire et le petit déjeuner du lendemain

-          Les déplacements en taxi de l’aéroport de Lomé au lieu d’hébergement le premier jour de son arrivée, du lieu de l’hébergement au consulat le lendemain de son arrivée pour son enregistrement

-          Les frais d’adhésion à l’Association

-          Les frais de coordination et de communication au projet avant l’arrivée du volontaire

-          Les frais de correspondances de l’Association : courrier, téléphone, Internet etc.        

Les frais de participation sont fixés à 280 euros par chantier et par personne et vont servir à :

-          La restauration

-          L’hébergement

-     Le fonctionnement de l’association avant, pendant et après les chantiers.